Recourir à une chirurgie réfractive : ce qu’il faut savoir

Les défauts de visions sont de plus en plus fréquents de nos jours. De nombreuses personnes n’arrivent plus à bien jouir de leur vue pour diverses raisons. Pour corriger les défauts de visions, la médecine emploie la chirurgie réfractive. De quoi s’agit-il ? Comment se déroule l’opération ? Éléments de réponse dans cet article.

Chirurgie réfractive : qu’est-ce que c’est ?

La chirurgie réfractive est une branche de la chirurgie ophtalmologique qui permet de corriger les défauts de visions chez l’homme. Pour plus d’informations sur le sujet, rendez vous ici. Il s’agit d’un ensemble d’interventions chirurgicales visant à remédier aux défauts de l’œil tels que la myopie, l’astigmatisme et l’hypermétropie, sans recourir aux lentilles de contact.
Au niveau de l’œil se trouve la cornée qui fonctionne comme une lentille avec une importante capacité réfractive. Cet organe joue un rôle important dans la vision. Ses difformités agissent directement sur la vue et peuvent entrainer les troubles visuels. En effet, la cornée peut être trop longue, trop courte ou déformée, ce qui provoque des troubles visuels chez l’homme. Une chirurgie réfractive va consister au remodelage de cet organe pour améliorer la vue de l’intéressé.

Comment se déroule la chirurgie réfractive ?

Avant de passer à la chirurgie réfractive, des examens diagnostiques sont nécessaires. Ces examens permettent de faire une étude morphologie de la cornée. Elles permettent aussi de déterminer le degré du défaut optique du patient. Il s’agit d’une prospection en vue de déceler toutes raisons pouvant justifier la chirurgie réfractive. Ensuite, un interrogatoire est lancé en vue de déterminer les antécédents médicaux du patient, notamment ceux liés à une intervention chirurgicale sur les yeux.
Pour le bien de l’opération, le patient doit subir quelques préparations. Il ne doit pas avoir mis des lentilles depuis deux jours au moins. L’opération se déroule sous anesthésie et est indolore. Le patient est couché sur un dispositif et doit fixer une lumière durant l’intervention. L’opération se déroule sur 15 minutes au plus et est assistée par l’ordinateur. Le chirurgien procède donc à la réparation de la cornée à l’aide de lasers adaptés à la circonstance.