Que faire lorsque bébé fait une forte fièvre ?

La fièvre n’ayant pas de symptôme particulier autre que la hausse de température peut s’avérer dangereuse chez un bébé à partir d’un certain degré. Comment s’y prendre lorsque bébé fait une forte fièvre et quelles sont les conséquences d’une action lente face celle-ci? 

Comment s’y prendre lorsque bébé fait une forte fièvre ?

La fièvre est une réaction normale du corps face à la présence d’une infection. Caractérisée par la hausse de la température corporelle normale, elle peut accroitre selon le type d’infection dont souffre le bébé. Lorsqu’elle est élevée, la première des choses à faire lorsqu’il s’agit d’un bébé de moins de 3mois avec 38°C par exemple, est de l’amener voir un médecin. Pour un bébé entre 3 et 6 mois qui fait 39°C au bout de 48h, la meilleure chose à faire est de l’amener voir un médecin également. Toutefois, il existe des mesures de base à appliquer. Commencez par ne pas trop couvrir l’enfant, aérez la pièce dans laquelle il se trouve et faites-le boire régulièrement de l’eau ou du lait. Outre cela, vous pouvez procéder à l’administration du paracétamol si  le bébé n’a pas atteint les 6mois d’âge. À partir de 6mois, l’administration de l’ibuprofène est autorisée.

Quelles sont les conséquences d’une action lente lorsque bébé fait une forte fièvre ?

Retenez que dans les cas suivants, votre réaction doit être immédiate afin de faire baisser la fièvre. Une action lente pourrait accroitre la température de votre bébé et des conséquences peuvent s’en suivre. En parlant de celles-ci, chez certains enfants, la déshydratation est la conséquence directe d’une forte fièvre. Chez d’autres enfants par contre, une forte fièvre peut être source de convulsions fébriles. Ce sont dans contractions assez impressionnantes mais qui ne présentent aucun danger. Au total, l’accent doit être mis sur le fait que les conséquences d’une forte fièvre varient d’un bébé à autre. Sur certains bébés, aucune conséquence n’est relevée.